L'aventurier du chapeau perdu (2/2)

Hypothèses

Maintenant, j'aimerais vous faire part de quelques hypothèses au sujet du chapeau.
Comme vous le savez, j'ai la certitude que le chapeau du Caire est le même que celui du temple péruvien.

La première scène où apparaît le chapeau fut celle du temple péruvien (tournée aux Studios Elstree à Londres). Il était alors pratiquement neuf même si Deborah Nadoolman (costumière du film) dit s'être assise dessus et lui avoir fait subir quelques sévices (voir bonus DVD de 2003).

Photo 01

Ce ne sont évidemment pas ces manipulations qui auront beaucoup modifié la structure du chapeau, mais elles auront peut-être contribué à lui donner cette allure de « cône renversé » vue de profil ? Photo 01

Le saviez-vous ?
Photo 02
Photo 03

Le fait de sauter, ou de s'asseoir sur un chapeau peut avoir cet effet, à cause de la rigidité de la lanière de cuir à l'intérieur du chapeau.

Mais attention, il est très important de l'écraser dans le bon sens Photo 02, Photo 03 !

Photo 04
Photo 05

Pour ce qui est de la forme asymétrique générale du chapeau, vous remarquerez que la bordure de feutre (brim) tout au tour du chapeau n'est pas égale et symétrique. Elle est beaucoup plus élevée et prononcée du côté droit du chapeau Photo 04, Photo 05.

Je crois que ce phénomène est survenu soit durant la confection du chapeau par Richard Swales, soit lorsque Deborah Nadoolman a formé le chapeau pour l'acteur. Il s'est passé aussi plusieurs phénomènes durant les trois mois du tournage, car il ne suffit pas de porter un chapeau par des chaleurs extrêmes pour voir apparaître comme par magie les caractéristiques du chapeau du Caire.

Photo 06
Photo 07

En visionnant le making-of de Raiders, j'ai remarqué qu'Harrison Ford avait une façon toute particulière de placer son chapeau sur sa tête.

J'ai aussi été vraiment étonné, lorsque j'ai vu l'acteur rabattre la bordure droite de son chapeau pour le mettre en forme Photo 06. Si cette action a été répétée tout au long du tournage, cela explique que ce côté du chapeau soit plus haut que l'autre.

Sa manière de mettre son chapeau sur sa tête a aussi contribué à créer cette déformation Photo 07.

Photo 08
Photo 09

Je pense qu'il avait pris l'habitude de mettre son chapeau en le tenant simultanément par son bord avant et par le bord arrière, ce qui explique la courbure de la bordure avant et l'effet abaissé de la bordure arrière Photo 08, Photo 09.

Explication en images Photo 10, Photo 11, Photo 12.

Photo 13
Photo 14

Maintenant, il y a le fameux effet bombé de la couronne vue de face, mais également vue de derrière Photo 13, Photo 14. C'est à cause de ce bombage que je pensais, comme beaucoup d'autres fans d'ailleurs, que le block utilisé avait une forme de « cône renversé ».

Photo 15

Si vous regardez la première scène dans le temple péruvien, vous verrez très bien que le chapeau est bien droit, sans aucune déformation au niveau de la couronne Photo 15.

Photo 16

Les principales causes de ce bombage de la couronne sont la chaleur et la sueur. Le résultat c'est que la bande de cuir à l'intérieur du chapeau, ainsi que le ruban ont rétréci. Cela explique aussi le phénomène de bombage et de débordement de la couronne sur tout le tour du chapeau.
Le fait que le bombage du côté droit du chapeau soit aussi prononcé provient d'un énorme creux à cet endroit Photo 16.

Ce n'est qu'une pure supposition de ma part, mais je dirais que ce creux a été provoqué par l'acteur lui-même.

Photo 17

La chaleur et la sueur combinées ont rendu le feutre très souple à cet endroit et les diverses manipulations effectuées par Ford (peut-être durant les pauses ?) ont contribué à former ce creux (voir mon exemple sur la photo suivante) Photo 17.

C'est la meilleure hypothèse que je puisse formuler après de longues réflexions. Ce détail me tracassait tellement à l'époque, que j'ai envisagé d'écrire à Harrison Ford pour savoir s'il n'avait pas des souvenirs, ou anecdotes sur son fameux chapeau porté à l'été 1980.

Photo 18
Photo 19

Pour en revenir à la couronne, la chaleur et la sueur ont été la cause d'un autre phénomène, l'apparition de l'autre creux à droite du pincement Photo 18, Photo 19.

Le chapeau a tellement rétréci juste au niveau du ruban que le feutre n'avait d'autre choix que de compenser et il a compensé à cet endroit précis. J'ai moi-même tenté l'expérience avec un chapeau un peu trop grand pour moi. J'ai mouillé la bande de cuir intérieure, ainsi que le ruban qui entoure le chapeau. J'ai séché le tout à l'aide d'un sèche-cheveux. J'ai répété l'opération à plusieurs reprises et le chapeau avait tellement rétréci que j'avais du mal à le mettre sur ma tête. Cela eu un très bon effet sur la couronne, qui par chance n'avait pas perdu de hauteur.

À noter : la plupart des rubans sont faits en coton et rétrécissent beaucoup lorsqu'ils sont tour à tour mouillés puis séchés. Je suis maintenant certain que le chapeau était beaucoup plus serré à la fin du tournage qu'au début.

Difficile de dire avec précision quelle fut la taille de chapeau fournie par Herbert Johnson à Harrison Ford. Si l'on se fit au tour de tête supposé de l'acteur (58.41 cm), on peut présumer qu'Herbert Johnson lui a fourni des chapeaux de taille 59 cm. Ce qui conforterait mes dires, au sujet du rétrécissement pendant le tournage. C'est ceci qui aurait donné cette allure à la couronne tellement recherchée par les fans.

Photo 20
Photo 21

Le dernier point dont j'aimerais parler est la perception que nous nous faisons de ce chapeau. Plusieurs voient ce chapeau avec une couronne très carrée sous tous les angles, ceci est vrai vue de face et vue de côté, mais faux lorsque le chapeau est de biais, car sous cet angle, il est extrêmement conique Photo 20, Photo 21.

Photo 22

À noter : ce détail est impossible à voir de face et de profile, mais vue de biais ces détails sautent aux yeux. Il donne aussi à la couronne cet effet de « hauteur » dans certaines scènes du film Photo 22.

Je n'ai réussi que récemment à récréer ce détail sur mes chapeaux, après avoir compris que le block utilisé par Richard Swales était en fait plus gros de face que de derrière. Paix à son âme.

Conclusion

J'espère que vous avez apprécié cet article, même si je ne vous ai pas dévoilé tous mes petits secrets de fabrication.

En résumé, ce chapeau est le fruit d'une alchimie complexe. Il résulte du choix du modèle par Deborah Nadoolman, de sa conception minutieuse par Richard Swales, mais aussi des sévices que lui ont infligés successivement Nadoolman et Ford. Le chaud soleil de la Tunisie a aussi contribué à sa manière au processus de création. Tous ces éléments combinés font que ce chapeau est vraiment unique et qu'il est devenu pour moi une véritable obsession.

Jason Lavallée


Dernière mise à jour le 28/05/2012

Copyright © 2003 - jones-jr.com | version 4.0 | Plan du site | Contact